Chorale ZAP' L D'AIR

Chorale ZAP' L D'AIR

Y a d'la joie

Y a d'la joie!     

 

Paroles et musique

de

1913-2001

La vie de Charles Trénet est très dense et donc trop longue à raconter ici mais vous avez la possibilité de consulter le site "Le portail des amis de Charles Trénet": http://www.charles-trenet.net/ qui est complet sur le sujet. Pour ceux qui aurait un peu de mal avec l'hagiographie officielle d'un artiste tel que Charles Trénet voici la page internet d'un article de Libération qui date de quelques jours après sa mort: http://www.liberation.fr/cahier-special/0101364578-trenet-le-swing-du-siecle, le résumé de la vie de l'artiste est beaucoup plus nuancé sans jamais porter atteinte à son talent reconnu.

Pour revenir plus précisément à "Y a d'la joie", c'est Maurice Chevalier qui l'a chantée en premier sur scène en 1937 mais sur l'insistance de Mistinguett car il n'était pas très à l'aise avec les paroles un peu surréalistes de Trénet qui n'avaient pas de sens selon lui. Fort du succès de la chanson, Maurice Chevalier fait monter le jeune auteur-compositeur sur la scène du Casino de Paris afin de le présenter au public. C'est à Marseille, la même année, que Charles Trénet fait ses débuts, seul, au "Grand Hôtel". L'année d'après c'est la consécration à Paris, à l'ABC. "Le Fou chantant" est dorénavant la coqueluche du moment. Il enchaîne avec des films, gagne un prix du disque avec "Boum" et publie son premier roman intiltulé "Dodo Manières". Mais les heures joyeuses avant la guerre s'écoulent très vite laissant la place à l'obscurité menaçante de la guerre...

Cliquer sur l'image pour

télécharger le texte

 

Vidéos

1/ Maurice Chevalier

Y a d'la joie: chanson de la revue du Casino de Paris "Paris en joie".

2/ Charles Trénet

3/ Charles Trénet et Georges Brassens

pour un court duo à la télévision.

 

 

 

 

 



05/03/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 79 autres membres