Chorale ZAP' L D'AIR

Chorale ZAP' L D'AIR

Quand un soldat

"Quand un soldat"

Francis Lemarque


Cliquer sur l'image pour télécharger le texte illustré




"Quand un soldat"


Chanson écrite et composée par Francis Lemarque en 1953 en réaction aux guerres en général mais surtout à celle qui était d'actualité à l'époque: la guerre d''Indochine (1946-1953). Elle fait également écho aux souvenirs de l'auteur durant la 2° guerre mondiale quand il était résistant et prisonnier puis engagé militaire avec le grade de Lieutenant dans le 12° Dragon. De sensibilité de gauche, proche du Front Populaire pour lequel il a chanté dans les usines avec son frère en duo, Francis Lemarque n'a pas eu de mal à convaincre son ami Yves Montand - qui partageait ses idées - de créer "Quand un soldat".





* *Chansons pacifistes et antimilitaristes* *


"La chanson de Craonne"

Ecrite en 1917, "La chanson de Craonne", a été chantée par les soldats qui se sont mutinés après le combat sanglant du Chemin des Dames. Parmi d'autres hauts gradés, le Général Pétain s'efforça de mater les révoltés par une sanction exemplaire: la condamnation à mort, ceci afin d'épargner au maximum le moral des soldats. Sur 500 condamnés et plus, 26 furent exécutés. La musique de "La chanson de Craonne" est basée sur l'air d'une valse de 1911 intitulée "Bonsoir m'amour" et composée par Charles Sablon, le père de Jean Sablon.




"La grève des mères"

Écrite par Montéhus et composée par Chantegrelet en 1905, cette chanson fut interdite pour incitation à l'avortement. Avant 1914 Montéhus était révolté par l'injustice et n'hésitait pas à fustiger tout ce qui pouvait provoquer et accentuer la misère sociale: l'exploitation capitaliste, la prostitution, la guerre et ses ravages, la religion et son hypocrisie ... Après 1914 Montéhus change radicalement de camp en écrivant des chansons militaristes, pour l'emprunt de guerre, la victoire finale et l'union sacrée!



"La butte rouge"


Écrite par Monthéhus et composée par Georges Krier en 1919, "La butte rouge" est synonyme d'un lieu géographique désertique: la butte Bapaume, près de Berzieux, pendant la terrible bataille de la Somme. Bercées au rythme d'une valse lente les belles paroles de cette chanson signent le retour de Montéhus à ses anciennes valeurs antimilitaristes après les avoir bien trahies pendant la guerre en glorifiant le soldat vengeur de la patrie!



"Giroflée Girofla"


Le texte est celui d'une poétesse allemande anti-nazie: Rosa Holt, qui dénonçait l'élan patriotique national et l'embrigadement de la jeunesse allemande dans des conflits armés sanglants. En 1933, à l'arrivée d'Hitler, elle quitte son pays et se réfugie en France. Le texte de la chanson a été publié en 1935 et fut mis en musique par Henri Goublier fils, sur l'air traditionnel d'une comptine enfantine du même nom. Interprétée pour la première fois en 1937, au Caveau de la République à Paris, la chanson fut reprise avec succès en 1950 par Yves Montand sur le disque "Chansons populaires françaises".







01/12/2010
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 80 autres membres