Chorale ZAP' L D'AIR

Chorale ZAP' L D'AIR

Planète Véga!


Claude Véga

    

Né le 30 juin 1930 à Paris, Claude Véga s'appelle Claude Thibaudat. C'est l'un des premiers artistes à s'être lancé dans l'imitation vocale avec 2 spécificités encore inégalées aujourd'hui:
1/ un mimétisme physique - y compris vestimentaire - très poussé de la personne imitée allié à un humour décalé
2/ une imitation de personnalités féminines dont la voix et le caractère étaient très originaux dans la vie publique.


À ses débuts il est sur la scène d'un cabaret parisien "Le Liberty's" où il parodie des fables de La Fontaine avec des voix d'acteurs à la place des animaux. Cocteau lui demande de faire le cri du coq dans sa pièce de théâtre "La machine Infernale"!  Claude Véga est autorisé à se produire à Bobino pendant son service militaire. Ensuite il fera des tournées en France et à l'étranger pendant lesquelles il glissera des imitations chantées. En 1958 Charles Trénet le prend comme vedette américaine pour son spectacle. En 1961 c'est à Édith Piaf d'en faire à l'Olympia.  Peu après Joséphine Baker s'emparera aussi de Claude Véga. 1968 et 1969 sont ses débuts à la télévision, invité par Edwige Feuillère et Maria Callas pour l'émission "L'invité du dimanche". Il continuera avec les "Top à" de plusieurs vedettes comme Jacqueline Maillan, Jaques Chazot, Sacha Distel, Dalida, Charles Aznavour ... puis à une autre émission des Carpentier: "Numéro 1", à Jean-Claude Brialy, Annie Cordy ... Il ajoute a ses imitations les artistes de l'époque qui montent comme Renaud, Zouc et d'autres plus confirmées tels Alice Sapritch, Michel Serrault, Yves Montand, Claude Nougaro, Annie Girardot, La Callas, Nana Mouskouri, Barbara, Juliette Gréco, Denise Glaser, Delphine Seyrig, Nivole Croisille, Jacqueline Maillan et Maria Pacôme. En 1974 une émission "Top à Claude Véga" lui est dédiée totalement et récoltera un fort taux d'écoute pour l'époque (70%).

 
                        La Callas                   Nana Mouskouri

A. Sapritch             D. Seyrig            A. Girardot

Claude Véga a joué plusieurs rôles au cinéma dont un dans "Domicile conjugal" en 1969 de François Truffaut, qui était une connaissance de jeunesse. Il participe à un spectacle de Barbara puis fait deux tournées avec Nana Mouskouri. Dans les années 70, 80 et 90 - parallèlement à la télévision ( "Histoire d'en rire", "Carnaval", Sacrée soirée", "Permission de minuit") - il remonte sur les planches avec plusieurs spectacles musicaux et des pièces de théâtre. En 2005 Claude Véga a terminé un livre de souvenirs tandis que des CD de ses imitations sont réédités. Il a également été nommé Officier des Arts et Lettres par Frédéric Mitterrand.

 

Claude Véga est l'imitateur le plus original qui soit. Une perruque et un pull noir suffisaient à nous faire croire qu'il était Juliette Gréco tandis qu'un costume de scène d'opéra avec une perruque improbable achevaient de nous dresser le portrait de La Callas en sa présence même! Claude Véga n'était jamais vulgaire et encore moins méchant. Il disait ne parodier que les artistes qu'il aimait. La chanteuse Barbara riait volontiers des imitations qu'il faisait d'elle. Et même si ses "imités" ont compté des hommes il demeure inégalé dans l'art de se glisser dans la peau de ses personnages féminins. Aujourd'hui l'imitateur Patrick Adler est sûrement le seul à mettre ses pas dans les siens. Patrick Adler s'est fait entre autre une spécialité des voix très particulières de Maria Pacôme et de Zezette dans la pièce de théâtre "Le Père Noël est une ordure".


Vidéos




Claude Véga--""Maria Callas""- par dividu
Claude Vega- A Brive-La-Gaillarde par domtoff
Claude Vega - Parlez-lui de moi par domtoff
Claude Vega  1975 par le-pere-de-colombe


11/03/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 80 autres membres