Chorale ZAP' L D'AIR

Chorale ZAP' L D'AIR

Parlez-moi d'amour




 "Parlez-moi d'amour"
Paroles et musique de Jean Lenoir - 1930



Cliquer sur la partition pour
télécharger le texte de la chanson


Cliquer ici pour
télécharger
partition et MP3




La chanson "Parlez-moi d'amour" date de 1930. Elle a été écrite pour Lucienne Boyer par Jean Lenoir (qui avait écrit juste avant "Pars" pour Yvonne George).  Cette année-là, pour Lucienne Boyer et pour Jean Lenoir, on aura l'idée de créer le Grand Prix du disque.


 
 Lucienne Boyer

Lucienne Boyer est née Émilienne-Henriette Boyer en 1901 (ou 1903), à Paris.  À la mort de son père, tué au tout début de la Première Grande Guerre, elle prend le métier de sa mère qui était modiste. Sa beauté et sa silhouette attirèrent auprès d'elle certains artistes comme le peintre japonais Foujita pour qui elle devient son modèle. Vers 1916-1917, après un passage au théâtre, elle débute dans la chanson à Concordia, puis chez Chez Fisher, l'Eldorado et au Concert Mayol où Lee Schubert la remarque. Il est producteur à Broadway et l'engage pour une tournée de sept mois qui comptera deux de plus. De retour à Paris en 1928 Lucienne Boyer ouvre un cabaret, Les Borgias. Elle enregistre également ses premiers disques dont "Tu me demande si je t'aime". Mais le succès vient en 1930 avec "Parlez-moi d'amour" et d'autres comme : "Un amour comme le nôtre", "Sans toi", "Si petite", "Les prénoms effacés", "Je t'aime", "Mon p'tit kaki", "Mon cœur est un violon"...
De 1930 à 1939 Lucienne Boyer chante sans interruption avec un voyage en 1934 à New York, au célèbre Rainbow Room et au Little Theater de la 44e rue. Elle chante à Washington, en Amérique du Sud, puis elle revient à Paris mais repart aussitôt vers l'Amérique en attendant que passent la 2° guerre mondiale (en compagnie de son second mari, Jacques Pills). De retour à Paris après la guerre, Lucienne Boyer ouvre un nouveau cabaret. Elle continuera sa carrière ainsi jusqu'au tout début des années soixante. Tout doucement elle se retire du métier mais en 1976 elle montera sur scène une dernière fois à l'Olympia en compagnie de sa fille Jacqueline. Lucienne Boyer s'éteint à Paris, le six décembre 1983.


Photos d'un concert au "Café Society Uptown" en 1947 à New York.

Lucienne Boyer n'a pas les qualités des chanteuses réalistes ni un physique de femme fatale mais une certaine fragilité et un charme typiquement parisien qui plaisaient beaucoup aux américains.



Jacqueline Boyer
Jacqueline Boyer est la fille de Lucienne Boyer et de Jacques Pills. Née en 1941 elle a débuté dans la chanson avec le titre "Tom Pillibi" qui a gagné pour la France le concours Eurovision 1960. Le succès lui ouvre les portes de l'Allemagne où elle enregistre un grand nombre de 45 tours. Après quelques succès en France elle part aux États-Unis où elle adopte le nouveau look de l'époque dit "à la lionne", le pseudonyme de Barbara Benton et enregistre un CD. De retour à Paris Jacqueline Boyer essaie d'imposer son style et ses chansons mais elle n'est pas remarquée par les medias. Régulièrement invitée à l'émission de Pascal Sevran "La chance aux chansons" elle reprenait les chansons de sa mère dont "Parlez-moi d'amour". Depuis 2005 elle a quitté Paris pour la province où elle se plonge dans des projets de reprises de chansons de ses parents.


1/ Version originale de Lucienne Boyer
2/ Version de Jean Lumière
3/ Version de Dalida
3/ Version de Earl Grant
4/ Version de Jacqueline Boyer



18/03/2009
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 80 autres membres