Chorale ZAP' L D'AIR

Chorale ZAP' L D'AIR

Le rossignol du Pérou



YMA SUMAC
 est née le 10 septembre 1927 à Callao, premier port du Pérou. Elle a grandi à Ichocan dans la région de Cajamarca. Son registre vocal extraordinaire de 4 octaves et demie (5 dans sa jeunesse disait-elle) fait de sa voix l'une des plus belles des temps modernes. Sa plastique parfaite, sa beauté inclassable, son caractère et ses poses de Diva ajoutèrent beaucoup au mystère de cette femme.

 

    Zoila Augusta Emperatriz Chavarri del Castillo
plus connue sous le nom d'Yma Sumac, serait une descendante du dernier empereur inca Atahualpa, assassiné par les Espagnols en 1533. Découverte durant la fête de l'Inti Raymi, la célébration en l'honneur du soleil, elle commença sa carrière par des tournées en Amérique du Sud avec la Compagnie péruvienne des arts. Elle continua avec des programmes radio et des films. En 1940, elle part aux États-Unis et vit de petits contrats jusqu'en 1950 où son style exotique et insolite est enfin remarqué par la société Capitol Records.

   

    L'enregistrement de nombreux disques l'emmène à Broadway pour une comédie musicale, puis à Hollywood où elle tourne un film avec Charlton Heston. Son mari et mentor, Moisés Vivanco, l'exila loin des États-Unis avec une tournée mondiale mais surtout pour fuir des ennuis avec le fisc américain. À son retour, 5 ans plus tard, personne ne se souvenait d'Yma Sumac. Lasse du spectacle de ses scènes de ménages titanesques et des frasques de son mari, elle divorça et s'installa en Californie.



La carrière d'Yma Sumac continua calmement au rythme des concerts, des invitations et des festivals mondiaux.
De passage au Pérou en 2006, elle reçut un hommage bien mérité de la part du gouvernement pour son apport à la diffusion de la culture péruvienne dans le monde. Elle fit la promesse de revenir s'installer définitivement dans son pays mais la même année on lui diagnostiqua un cancer du côlon.



Yma Sumac s'est éteinte à Los Angeles le 1 novembre 2008,
à l'âge de 86 ans, dans le plus grand silence médiatique.

    Celles et ceux qui ne connaissent pas encore Yma Sumac découvriront une voix exceptionnelle et un personnage haut en couleur qui oscille entre la Diva baroque et l'aristocate hautaine. Elle est aussi connue pour ses scandales publics et ses sorties de scène de concert qu'elle explique par son grand respect du public et son immence exigence artistique
(voir vidéos ci-dessous).



Vidéos:

1/ Documentaire français avec commentaires d'Yma Sumac (sous-titrés en français)
2/ Documentaire mexicain (sous-titré en français)
3/ Documentaire avec commentaires d'Yma Sumac (sous-titrés en français) avec chanson qui évoque les sons de la faune amazonienne
4/ Chanson "Pachamama" du film "Le secret des Incas" (1954)
5/ Chanson "Tumpa" du film "Le secret des Incas" (1954)
6/ Chanson "Gopher", album "Mambo!" (1955)
7/ Chanson "Chicken talk", album "Mambo!" (1955)
8/ Chanson "Wimoweh", album "Exotica" de Martin Denny (1959)
9/ Lors d'un concert Yma Sumac quitte la scène au début de sa 2° chanson à cause de rires dans l'assistance (Allemagne 1992)
10/ Lors d'un concert Yma Sumac arrête sa prestation et signale du bruit en coulisses (Canada/ Montréal 1997)

La chanson n°8 vous est familière ...
mais quel est le titre français ?




01/11/2006
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 83 autres membres