Chorale ZAP' L D'AIR

Chorale ZAP' L D'AIR

Le Mexique et ses divas

         
Le Mexique et ses divas


  Patrie des Mariachis et de Pancho Villa, le Mexique a une frontière avec les USA où le travail est un miroir aux alouettes pour de nombreux mexicains qui se pressent le long du grillage qui sépare les deux pays ... et une autre frontière avec l'Amérique Centrale. Le Mexique c'est aussi la violence urbaine, la corruption, les minorités indiennes et leurs revendications armées comme au Chapas.

 Après une phase musicale baroque espagnole et commune à toute l'Amérique du Sud, la musique prend des couleurs plus locales et populaires (rythmes des danses et percussions notamment). Ce réveil artistique et intellectuel permet à des compositeurs de créer une musique savante pseudo-populaire qui ravive la fibre patriotique et romantique du Mexique de l'Eldorado. Cependant les vraies traditions de la musique populaire perdurent comme le répertoire des chansons "rancheras" (liées au monde des grandes exploitations agricoles côté patron et côté ouvrier) et que les fameux Mariachis vont aider à faire connaître. N
'oublions pas les indiens qui revendiquent de plus en plus leur culture et leur langue à l'aide de la musique et dont certains se font le porte-parole. Sur cette terre de contraste la musique ne peut evidemment pas être tiède. La chanson mexicaine est bien entendu un condensé de tout cela:  joyeuse, vivante, plaintive ou larmoyante, mythique et imagée, résignée ou révoltée ...

 À l'écoute des grandes dames de la chanson mexicaine que vous allez écouter vous  vous rendrez compte de la force de ces voix qui crient littéralement leur amour à la face du monde comme elle pleurent leur chagrin dans un sanglot contenu. Point de triche ici, les tripes sont étendues au soleil et sont remballées joyeusement sitôt que la vie frissonne à nouveau.




Chavela Vargas est la très grande dame de la chanson hispano-américaine. D'origine costa-ricaine elle adopte le Mexique dès l'âge de 14 ans. On remarque sa voix et sa façon particulière de chanter le répertoire "ranchero" avec une guitare. Libre et indomptable elle devient la muse de Frida Kalho et d'autres artistes. Elle enregistre tous ses succès dans les années 70. Après une descente aux enfers de l'alcool et à 85 ans passés, Chavela Vargas continue de chanter sur les scènes du monde entier. Souvenez-vous de la chanson "Piensa en mi" dans le film de Pedro Almodovar "Talons aiguilles"... c'est une chanson du répertoire de cette chanteuse dont le réalisateur avait le souvenir. Ecoutez-la pleurer les mots et souffrir en retenue! Même si la voix n'a plus sa jeunesse la "Vargas" est une immense interprète au service des textes et de la musique de son pays d'adoption, le Mexique.

ici une bio complète en français de cette artiste: http://www.mondomix.com/fr/portraits.php?artist_id=1014&reportage_id=2140

Cliquez sur les photos pour visionner et écouter les chansons sélectionnées.

       
       Macorina           Piensa en mi           La llorona        Paloma negra

CD disponible à la médiathèque Jean Cocteau à Massy.




Lola Beltrán (María Lucila Beltrán Ruiz) est une chanteuse mexicaine née le 7 mars 1932  et morte 24 mars 1996. Elle est le type même de la chanteuse "ranchera" avec ce répertoire typique que bon nombre de chanteuses se partagent. Du coup il existe une multitude de versions d'une chanson comme "La llorona" ou "Paloma negra". Pedro Almodovar se souviendra de Lola Beltrán quand il introduira dans son film "Femmes au bord de la crise de nerf" la chanson "Soy infeliz" dans la scène du réveil de Pepa ...

Cliquez sur les photos pour visionner et écouter les chansons sélectionnées.

             

                              Currucucu paloma               Leña de pirul




Maria de Lourdes (Mexico 1939 - Amsterdam 1997) est fille d'un professeur qui vit dans l'état de Veracruz. Après des études dans un collège de religieuses et divers démenagement dus à la carrière du père, Maria opte pour une carrière administrative. Son goût pour la chanson la pousse à participer à un programme musical télévisé où elle chante une chanson du répertoire "ranchero". On la remarque et sa carrière est vite lancée mais elle fera également des incursions dans le monde du cinéma. Maria chante à travers le monde entier où elle fait connaître le répertoire "ranchero" qu'elle affectionne particulièrement. Elle meurt d'une crise cardiaque en 1997, dans l'aéroport d'Amsterdam, après une tournée de chant au Pays Bas.

Cliquez sur les photos pour visionner et écouter les chansons sélectionnées.


          
                     Cielito lindo                  La cigarra                 La Malaguena


- Le relève -




Lila Downs (19 septembre 1968 à Tlaxiaco) est la fille d'Allen Downs, américain chef opérateur et professeur d'art à Minneapolis et d'une chanteuse mixtèque. Elle a grandit au Mexique et aux USA et a étudié le chant et l'ethnologie. Très inspirée par la musique des chanteurs et des musiciens
"rancheros" ou  de jazz américains,  et dotée d'une voix qui module presque tous les registres, Lila Downs revisite avec succès les standards de la chanson "ranchera".

Ses enregistrements de chants indigènes lui donnent l'occasion de lutter artistiquement contre la disparition des cultures minoritaires du Mexique et
chante aussi ses propres compositions en langue mixtèque, zapotèque, maya et nahuatl - le Mexique comporte 189 langues minoritaires!. Lila Dows s'est aussi engagée pour la cause des enfants, par exemple les petits travailleurs exploités dans les 'maquiladoras' entre le Mexique et les États-Unis. Beaucoup de ses chansons évoquent les enfants comme "La niña", une petite mexicaine nommée Rosa Maria. Ses textes personnels évoquent aussi l'émigration aux États-Unis et des 'mojados', du racisme et de la pauvreté au Mexique.

Elle a écrit  la musique originale du film "Frida" qui retrace le destin de la grande artiste peintre Frida Kahlo, accompagnée de chansons de Chavela Vargas, amie de Frida et incontournable Dame de la chanson "rancheras".


ici une bio en français et un entretien avec cette artiste:

http://gjoachim.club.fr/liladowns.htm

Cliquez sur les photos pour visionner et écouter les chansons sélectionnées.

     
      Perhaps perhaps perhaps            La Llorona                    La Martiniana
          Quizas quizas quizas

CD disponibles à la médiathèque Jean Cocteau à Massy + la BO film "Frida".




Lhasa de Sela est née en 1972 et est décédée le 1° janvier 2010. C'était la fille d'un père mexicain et d'une mère américaine. Lhasa a passé son enfance dans le bus familial avec ses 3 soeurs, qui parcourait les routes au delà  et le long de la frontière américano-mexicaine. Lhasa se pose à Montréal à 19 ans et fait la rencontre du guitariste Yves Desrosiers qui réalisera et composera son premier album "La llorona", qui remportera en 1997 un immense succès au Canada puis en France où d'ailleurs elle s'installe, à Marseille. Depuis est sorti un deuxième album somptueux "The living road" qui a largement confirmé son grand talent, puis un troisième en anglais avec une ambiance plus folk américaine.

Inclassable mais tout de même apparentée à ses aînées "rancheras" dans son interprétation, Lhasa est aussi l'auteur de ses textes, chantés  en français, en espagnol et en anglais, qui évoquent  les errances, les départs, les retrouvailles et les regrets ... tout un univers nostalgique et populaire comme dans la chanson mexicaine que Lhasa se réapprorie aidée par sa voix chaude.


ici le site officiel de cette artiste avec entretiens et vidéos:
http://www.sendereando.com/portrait_lhasa/fr_portrait.php

Cliquez sur les photos pour visionner et écouter les chansons sélectionnées.

       
             La confession                  De cara en la pared                   J'arrive en ville

CD disponibles à la médiathèque Jean Cocteau à Massy.


FIN

Ce voyage musical est nullement représentatif de la musique mexicaine. Tout au plus une vision de la chanson de ce pays vue à travers le petit bout de la lorgnette. Maintenant à vous d'aiguiser votre curiosité et pour cela vous avez à disposition des outils fabuleux et peu onéreux comme internet ou la Médiathèque Jean Cocteau de Massy - ou une autre plus proche de chez vous ou de votre travail. Sachez également que le libraire disquaire Gibert Jeunes vend des CD d'occasion tous azimuts, parfois rares et non réédités et à des prix imbattables.

Soyez curieux et titillez vos sens !



08/10/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 83 autres membres