Chorale ZAP' L D'AIR

Chorale ZAP' L D'AIR

Le coin livre: lire, rire et voyager en même temps c'est possible!




Vous suivez sûrement les pérégrinations de notre Véronique nationale au pays des marsupiaux et peut-être même qu'en voyant ses photos vous vous dîtes "c'est un pays étrange et fascinant". C'est le moins qu'on puisse dire et pour étayer ces propos voici les références d'un livre intelligent et très drôle qui se lit comme un roman qu'on soit futur voyageur ou non. Un régal!

Bill Bryson
"Nos voisins du dessous"
(Chroniques australiennes)

Broché: 437 pages - Format poche - Editeur & Collection: Payot / Voyageurs



Présentation de l'éditeur

« Dans l'avion qui m'emportait vers l'Australie, je me suis aperçu, un peu honteux, qu'une fois de plus j'avais oublié le nom de leur Premier ministre. Cela m'arrive sans arrêt avec le Premier ministre australien : j'enregistre son nom et puis, presque aussitôt, je l'efface de ma mémoire, ce qui me donne un terrible complexe de culpabilité. Parce que j'estime qu'il devrait y avoir au moins une personne qui le connaisse hors de l'Australie… »

Ça c'est du Bryson tout craché, et bien sûr tout son livre sur l'Australie est ainsi. Voilà un pays qui fait rêver, dites-vous ? Sans doute, à part qu'il compte les animaux les plus voraces et venimeux, des déserts où mieux vaut ne pas s'aventurer pour un petit besoin, et puis des drôles de gens, mais tout de même bien attachants quand on arrive à leur faire sentir qu'on ne les considère pas comme des ploucs du bout des antipodes. Bryson n'est pas vraiment un super-héro, mais il fait quand même tout ce qu'il peut pour devenir un Indiana Jones - mâtiné de Mr Bean… Cette fois il sillonne l'Australie en tous sens et s'attache à en aborder les thèmes les plus divers : faune et flore, bien sûr, mais aussi histoire (d'extraordinaires anecdotes sur l'exploration du coin), économie, sans oublier la « question aborigène », dont il nous révèle les horreurs, ainsi les enfants définitivement arrachés à leurs familles dans les années 1930 pour être « rééduqués ». Car il sait aussi être sérieux, Bryson, et s'il glisse un peu d'humour noir sur quelques thèmes graves de la colonisation, c'est pour mieux nous en faire mesurer l'aberration. Bref, l'Australie est une destination alléchante qu'on finit souvent par écarter de sa liste de projets de voyage à cause du prix. Alors un conseil : acheter simplement le prochain Bryson, vous voyagerez quasiment gratis en Australie…





18/04/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 83 autres membres