Chorale ZAP' L D'AIR

Chorale ZAP' L D'AIR

Laudate nomen Domini



Laudate nomen Domini


- Christopher Tye  -



Christopher Tye est né vers 1500 et serait mort entre 1571 et 1573. Il existe assez peu peu d'informations sur ce personnage de la Renaissance musicale anglaise. C'est un contemporain de l'illustre Thomas Tallis, un autre compositeur.

Christopher Tye a étudié à Cambridge où on a retrouvé la trace d'un enfant de choeur du nom de Tye entre 1508 et 1513. Son diplôme de Bachelor of Music en poche il devient chantre au King's College en 1537 et obtient son doctorat assez tardivement en 1545. Puis pendant 20 ans, entre 1541 et1561, Christopher Tye est nommé maître de choeur à la cathédrale d'Ely. C'est une période mouvementée dans l'histoire religieuse anglaise avec la réforme suite à une décision politique (et conjugale) du Roi Henry VIII de ne plus se soumettre à l'autorité du Pape et de créer sa propre église dont il est le chef. Christopher Tye fait alors la rencontre d'un personnage influent, réformiste et anti-papiste radical: Richard Cox. Ce dernier l'engage sur la voie de la réforme. Tye est alors très vite ordonné diacre puis pasteur en 1560, et enfin nommé recteur de Doddington-Cam-Marche en 1561.

L'oeuvre de Christopher Tye est mal connue, sans doute à cause du peu de compositions qui nous sont parvenues dont des messes, des motets pour 3 et 7 voix et 31 pièces pour violes dans un cadre sacré mais non dépourvues d'une certaine liberté en ce qui concerne le contrepoint dont Christopher Tye maîtrisait la science. Mais c'est son langage polyphonique qui nous interpelle aujourd'hui avec la richesse de ses innovations qui sont le point de départ du modèle musical de l'hymne (Beethoven le connaissait et s'en est inspiré pour son Hymne à la joie).



Cliquez sur les images

           
                   Texte illustré                  Partition et MP3



Le "Laudate nomem Domini" fut publié en 1553.
C'est un chant a capella pour lequel Christopher Tye a peut-être prévu l'accompagnement musical par un luth. Cependant il n'existe aucune trace de tablature pour cet instrument. Ce chant est un hymne de communion ou "communion anthem" en anglais.

Traduction:
Louez le nom du Seigneur
Vous serviteurs du Seigneur
Du lever jusqu'au coucher du soleil
Les lois du seigneur sont justes

et remplissent mon coeur de joie
Louez le Seigneur, vous les princes
et vous le peuple!

Le texte est une paraphrase assez libre des versets 1 et 3 du psaume 112 qui fait partie de la fête de Pâques dans les traditions liturgiques juive et chrétienne. Ce psaume est une invitation très forte pour les prêtres et les fidèles à louer le Seigneur en considérant toutes les merveilles qu'il a fait et donné au peuple. Texte initial ci-dessous.

01 Alléluia ! Louez, serviteurs du Seigneur, louez le nom du Seigneur !
02 Béni soit le nom du Seigneur, maintenant et pour les siècles des siècles !
03 Du levant au couchant du soleil, loué soit le nom du Seigneur !
04 Le Seigneur domine tous les peuples, sa gloire domine les cieux.
05 Qui est semblable au Seigneur notre Dieu ? Lui, il siège là-haut.
06 Mais il abaisse son regard vers le ciel et vers la terre.
07 De la poussière il relève le faible, il retire le pauvre de la cendre
08 pour qu'il siège parmi les princes, parmi les princes de son peuple.
09 Il installe en sa maison la femme stérile, heureuse mère au milieu de ses fils



Enregistrements vidéo:





11/02/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 80 autres membres