Chorale ZAP' L D'AIR

Chorale ZAP' L D'AIR

Le poinçonneur des Lilas

Paneau titre 2.jpg

 

Chanson écrite et composée par Serge Gainsbourg en 1958 pour l'album "Du chant à la une". Il existe 2 versions de cette époque, l'une avec piano et l'autre avec orchestre.

Serge Gainsbourg a écrit une suite de la chanson en 1966 "Le Fossoyeur de Pacy-sur-Eure" avec la même mélodie. L'humour noir du texte, la désignation d'un authentique village et d'une profession mal aimée ont sans doute dérouté plus d'un auditeur de l'époque qui n'ont peut-être pas compris la parodie voulue par Gainsbourg.

 

metro ligne 11 les lilas transports.jpg      Le-Poinconneur-Des-Lilas.jpg     metro ligne 11 les lilas transports.jpg

Cliquer sur la photo pour obtenir

le texte illustré de la chanson

bar074.gif


“J’suis l’poinçonneur des Lilas, Arts et Métiers direct par Levallois”...

Ces paroles de la chanson étaient tout à fait correctes en 1958 mais aujourd'hui elles n'ont plus aucun sens pour qui veut faire un trajet direct depuis la station Porte des Lilas jusqu’à la station Arts et Métiers direction Levallois sur la ligne 3.
À partir de 1921 cette ligne 3 fut prolongée de la station Gambetta jusqu’à la station Porte des Lilas, en passant par les stations Pelleport et Saint-Fargeau. Il était parfaitement possible d'aller directement à Arts et Métiers via la ligne 3 à Porte des Lilas direction Pont de Levallois – Bécon.
En 1971 la ligne 3 fut prolongée de Gambetta à Bagnolet ce qui a donné une réaffectation indépendante à la ligne 3 bis c'est à dire Gambetta - Porte des Lilas.
Via la ligne 11 le voyage est toujours direct entre Porte des Lilas et Arts et Métiers bien entendu,  mais “J’suis l’poinçonneur des Lilas, Arts-et-Métiers direct par Châtelet" n'a décidément plus la même saveur et encore moins la rime!

bar074.gif

Bientôt la station de métro "Les Lilas" portera le nom de Serge Gainsbourg. C'est en tout cas ce que prétend le journal Le Parisien,  grâce au projet du Grand Paris Express, et la construction entre 2018 et 2030 de 4 nouvelles lignes de métro autour de Paris et l'allongement de 2 autres, dont la ligne 11 qui a pour terminus Mairie des Lilas. Il serait prévu 6 stations supplémentaires après celle-ci. La première d'entre-elles serait baptisée "Les Lilas - Serge Gainsgourg". L'inauguration serait avancée pour 2019. Un joli complément au jardin "Serge Gainsbourg" situé à la Porte des Lilas et inauguré en 2010.


motrice-metro.gif  motrice-metro.gif  motrice-metro.gif

 

"Le poinçonneur des Lilas" a bel et bien disparu, comme tous les métiers qui n'ont pu résister à la force de l'automatisation. Du temps de son activité le poinçonneur contrôlait les usagers et poinçonnait les tickets à l'entrée de chaque quai à l'aide d'une poinçonneuse, une machine actionnée à la main, qui était l'arme de notre héros! La chanson de Gainsbourg expose bien les moments difficiles d'un tel métier avec le manque de lumière, le caractère répétitif du geste et le complet anonymat dans la foule ("Le gars qu'on croise et qu'on ne regarde pas") et ce malgré sa présence incontournable. À partir de 1971,  l'introduction progressive et irrémédiable des tourniquets magnétiques avec insertion du ticket sonne le glas du métier de poinçonneur du métro parisien.

 

 6a00d8341c6c8b53ef013488abcf8b970c-pi.jpg   poinçonneuse.jpg   metro.jpg
                 

    
motrice-metro.gifarticle_6070_6702.jpgmotrice-metro.gif

 

La ville des Lilas portait un intérêt pour le métro dès 1904 mais c'est en 1935 que le projet voit le jour grâce à la ligne n° 11  ouverte entre Châtelet et Porte des Lilas  La station de métro Mairie des Lilas est inaugurée en 1937 avec une magnifique ornementation extérieure identique à celle de la station Opéra à Paris.

 

0712_metro_identite_ligne11.jpg

bar074.gif

Malgré une dégradation des murs de la station de la ligne 11 on peut admirer deux mosaïques importantes: un bouquet de lilas et un portrait de Georges Brassens. Ce n'est pas anodin quand on sait que sa chanson "Les Lilas" de 1957 évoque la station :

"Comme j’étais, en quelque sorte
Amoureux de ces fleurs-là
Je suis entré par la porte
Par la porte des Lilas "

Et pour que le sujet soit complet Georges Brassens a joué un personnage dans le film "La porte des Lilas" de René Clair (1956) où bien sûr il interprétait une chanson "L'amandier". À noter que ce fut la seule participation cinématographique de Georges Brassens.

 

450px-lilas-quai-pte-lilas-l111.jpg           02072100371.jpg

bar074.gif

Entre la station Pré-Saint-Gervais (ligne 7 bis) et la station Porte des Lilas il existait une navette de métro qui les raccordait toutes les 2 pendant pendant quelques années (1921 à 1939 et 1952 à 1956). Cet espace est depuis fermé à l'exploitation mais la RATP a autorisé le cinéma et la TV à se servir des quais comme décors de tournage où la station prend parfois d'autres noms comme Les Abbesses pour "Le fabuleux destin d'Amélie Poulain" ou la Gare de l'Est pour "Une époque formidable". Jean-Jacques Goldman y a tourné son clip vidéo pour la chanson "Elle a fait un bébé toute seule" .ainsi que d'autres artistes. Il semblerait néanmoins que la station reprenne du service avec un projet de réouverture et serait alors rebaptisée "Porte des Lilas – Cinéma".

bar074.gif

VIDÉOS

1: Serge Gainsbourg 1958 - Scopitone

2: Serge Gainsbourg 1950 - Emission TV

3: Chorale enfants 2008 - Version chorale

4: Les doigts de l'homme - Jazz Manouche - Version musicale

5: Groupe vocal israélien - Version chantée en hébreu

6: Serge Gainsbourg 1966 - Le fossoyeur de Passy sur Eure

7: Georges Brassens 1957 - Film La Porte des Lilas - Chanson "L'amandier"

8: Jean-Jacques Goldman 1987 - Clip "Elle a fait un bébé toute seule"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 motrice-metro.gif 22105_cmp_1952_09_03_lilas_n_mp51_ratp.jpg motrice-metro.gif



17/05/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 79 autres membres