Chorale ZAP' L D'AIR

Chorale ZAP' L D'AIR

Le petit bal perdu

" Le  petit  bal  perdu "

"C'était bien"


 

Paroles de Robert NYEL - Musique de Gaby VERLOR - 1961

 

La chanson "Le petit bal perdu" est l'oeuvre commune de Robert Nyel et Gaby Verlor enregistrée par l'acteur chanteur Bourvil en 1961. Ce duo d'auteur compositeur lui avait déjà offert un an auparavant le succès: "Ma petite chanson". "C'était bien" est le titre original de la chanson mais c'est l'appellation apocryphe "Le petit bal perdu" qui a été retenue.

 

Un article a été consacré à la vie et la carrière de la compositrice, chanteuse et pianiste Gaby Verlor, cliquer ici pour le lire. 

  

Cliquez sur Bourvil pour télécharger

le texte de la chanson

 

 

André Robert Raimbourg dit Bourvil (ou André Bourvil)

est né le 27 juillet 1917 à Prétot-Vicquemare en Normandie. Orphelin de père, il vit avec sa mère et son beau-père, agriculteur dans le village de Bourville qui sera son nom de scène. Pendant la Débâcle (1940-1942) il prit le pseudonyme Andrel en hommage à Fernandel qu'il admirait. Bourvil termine son apprentissage de boulanger avant de joindre la capitale pour entamer une carrière dans la chanson en débutant par des radio-crochets. Marié en 1943 à Jeanne Lefrique, il s'installe avec elle à Vincennes. De cette union naîtra 2 garçons. En 1945 la chanson "Les crayons" lui donne l'opportunité de tourner un petit rôle dans le film "La femme du pendu" de Dréville. "Les crayons" est le titre qui fait démarrer sa carrière. À partir de cette époque Bourvil enchaîne les rôles au cinéma, au théâtre tout en poursuivant sa carrière de chanteur. Bourvil disait avoir toujours aimé faire rire et désirait continuer durant toute sa vie. Sa personnalité attachante, pleine de bonhomie et de simplicité lui attira l'amitié de beaucoup d'artistes et partenaires comme Louis de Funès, avec qui il tourna des films qui sont cultes aujourd'hui, Georges Brassens, Jean Gabin, Jean Marais etc ... Si les rôles de comiques naïfs ont jalonné la carrière cinématographique de Bourvil on lui a aussi confié des personnages plus sombres ou dramatiques comme dans "L'arbre de Noël", "Le miroir à deux faces",  "Les Misérables" où il incarnait l'affreux Thénardier et "Le cercle rouge". Réfugié dans la campagne des Yvelines, à Montainville, Bourvil goutaît le calme d'une vie détachée de toutes mondanités. Il était épris de lecture et s'entretenait avec Jean-Paul Sartre. Si nécessaire il tournait ses rôles dans les langues anglaise et espagnole qu'il connaissait ou s'efforçait d'améiorer. Le dernier film de Bourvil " Le mur de l'atlantique" fut tourné en 1970, l'acteur souffrait alors beaucoup d'une maladie (myélomes multiples) diagnostiquée 3 ans plus tôt. Bourvil est mort le 23 septembre 1970 et fut inhumé à Montainville. Un grand nombre d'amis et d'artistes assistèrent aux obsèques: Alain Delon, Yves Montand, Michèle Morgan, Jean Poiret, Francis Blanche, J-P Belmondo, David Niven, Pierret Bruno, Lino Ventura, Fernandel etc... Trop accablé de chagrin Louis de Funès ne fit pas le déplacement et demanda à être représenté par le cinéaste Gérard Oury. En 1985 la femme de Bourvil se tua dans un accident de voiture sur la route qui la menait de Paris à Montainville pour se reccueillir sur la tombe de son mari. 

Vidéos

 

1/ Bourvil chante " Le petit bal perdu" à la TV.

2/ Bourvil présente Gaby Verlor qui chante "Le petit bal perdu" à la TV.

3/ Vidéo originale de Decouflé sur la chanson "Le petit bal perdu".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



20/09/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 79 autres membres