Chorale ZAP' L D'AIR

Chorale ZAP' L D'AIR

L'ensoleillé "Sunny"

" S U N N Y "

Bobby Hebb

(1938-2010)

Qu'on remette les pendules à l'heure dans les bonnes gares:

“Sunny” n’est pas une chanson de Christophe Willem!

Promis, juré, craché!

“Sunny” a été écrite et composée par Bobby Hebb.



Chronologiquement c'est une artiste japonaise de jazz, Miko (Mieko) Hirota, qui enregistra "Sunny" pour la première fois en 1965.

Cette version poussa Bobby Hebb à enregistrer la sienne en 1966.

 Le succès est alors fulgurant. La chanson resta bloquée à la 2° place du hit parade américain pendant tout l’été de cette année là. Les reprises par d’autres artistes, du monde entier, furent immédiates et planétaires. Du jour au lendemain, grâce à son seul titre "Sunny", Bobby Hebb entrepris une tournée avec les Beatles.


Version studio de 1966

 

 

Version en direct (TV) de 1972 avec Ron Carter

 

 

Sur la toile il est écrit et répété que le texte de "Sunny" a pour origine la tragique disparition du frère de Bobby Hebb, Harold, poignardé à la sortie d'un night-club de Nashville, le jour même du meurtre de JF Kennedy à Dallas: le vendredi 22 novembre 1963. À la suite de ces événements traumatisants Bobby Hebb aurait ressentit le besoin de croire en l'existence de jours meilleurs; à un jour inondé de soleil. "Sunny" aurait donc été la réponse à son désespoir.

 

Dans une interview (//www.nashvillescene.com/nashville/one-so-true/Content?oid=1184764) Bobby Hebb raconte qu'il n'espérait pas un tel succès car "Sunny" ne représentait pour lui qu'un air de musique pour se remettre au travail, la face B d'un disque auquel il aurait prêté attention un peu plus tard. Il réfute également tout net la légende et se défend d'avoir été inspiré par la mort de son frère. Mais il reconnaît qu'il y a tant d'interprétations possibles que cette chanson est encore un mystère. Selon lui "Sunny" est une belle parole, prête à être essaimée pour qu'existent partout des lendemains baignés de soleil et porteurs d'espoir contre la violence et la colère de notre monde. Quand on lui demande quelle est sa version préférée de "Sunny", autre que la sienne, il cite celle de Franck Sinatra avec Duke Ellington, de Cher, d'Ella Fitzgerald et de Tom Jones (pour la TV), de Nancy Sinatra ... et d'autres car il y en tant et tant qu'il ne peut choisir. Mais son seul regret est de ne pas avoir enregistré "Sunny" avec Ray Charles.

 

Bobby Hebb est mort en 2010 à Nashville.

 

 

Ci-dessous vous pourrez voir et écouter des vidéos qui suivent les choix de Bobby Hebb mais bien d'autres aussi qui valent également le détour.

 

 

Mieko Hirota

Cette chanteuse de jazz japonaise célébrissime dans son pays enregistra "Sunny" 1 an avant l'auteur. Cette version vocale est de tonalité jazzy avec une basse et un piano.

 

 

Cher

Une très belle voix des années 60, sans Sonny!

On a le droit de préférer Cher à cette époque et avec son nez d'origine!

 

 

Ella Fitzgerald et Tom Jones

Emission de TV en direc avec l'une des divas du jazz et le Gallois à la voix soul.

Un duo jazz rock inattendu et détonnant!

 

 

Robert Mitchum

Pour certains la meilleure version de "Sunny"! L'acteur Hollywoodien Robert Mitchum enregistra un disque de Calypso et de Mambo en 1957 suite à un tournage ennuyeux et alccolisé dans les Caraïbes, c'est aujourd'hui un disque incontournable à se procurer d'urgence pour réchauffer les petits matins brumeux de l'hiver.

 

 

Nancy Wilson

Chanteuse de jazz admirée par Dee Dee Bridgewater, Nancy Wilson possède une voix exceptionnelle: soyeuse, élastique, étendue, soul et groovy à souhait. Des cordes raffinées et un rythme lent font de "Sunny" une mélodie sensuelle et sophistiquée.

 

 

José Feliciano

Guitariste chanteur américain José Feliciano, outre la particularité d'être aveugle, est connu pour ses superbes reprises des tubes des années 60-70 comme "Light my fire" des Doors. Sa formation de guitariste classique et les influences musicales sud-américaines lui donnent un style très original reconnaissable à la première écoute.

 

 

Buddy Richard

Chanteur Chilien avec une version en langue espagnole dont le titre est "Cielo".

 

 

 

 

 

À noter que ... les oreilles averties auront peut-être remarqué que le couplet et le refrain de "Sunny" se terminent avec le motif des quatre notes du thème de James Bond (James Bond 007 contre Dr. No)... sinon écoutez donc attentivement.

Cette curiosité musicale est d'ailleurs perceptible dans l'orchestration sombre et fougueuse de la version française de "Sunny" par Richard Anthony, en 1966. Eddy Mitchell reprend la chanson en 1968. Quelques années plus tard, en 1976, la France accueille à nouveau “Sunny”, en anglais dans le texte, toute rhabillée de paillettes disco avec le groupe Boney M.

 

Richard Anthony

 

 

 

Pour ceux qui voudraient retrouver quelques interprétations de "Sunny" il existe 2 CD avec une compilation de 33 versions de ce titre:

- A Collection of Various Interpretations of Sunny (Trocadero, 2000).

- A Collection of Various Interpretations of Sunny, Part 2 (Trocadero, 2002).

 



16/02/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 79 autres membres